Chères amies et chers amis,

Ce weekend, ont eu lieu à Paris deux nouveaux groupes de parole de victimes d’amnésie traumatique suite à des violences sexuelles.

Nous avons beaucoup apprécié avoir la chance de réunir des femmes (car aucun homme ne s’est présenté) de générations et de milieux divers de la vingtaine à la cinquantaine. Certaines venant à peine de recouvrer leurs souvenirs, d’autres ayant plus d’ancienneté.

Il est extrêmement émouvant d’assister et de coordonner ces groupes où les participantes sont venues à la fois avec une détermination et aussi une fébrilité.

Émouvant de voir la retenue des débuts puis la parole qui se libère, les échanges entre participantes et le groupe qui se crée de lui même. Natacha et moi n’étant que des médiatrices qui tentons de coordonner au mieux (même si nous pouvons encore nous améliorer…).

Émouvant de voir le respect, l’intérêt de chacune pour les histoires des autres avec cette soif de comprendre ou bien d’être soulagée de trouver un écho dans ces récits de mémoire morcelée.

Flagrant de constater à quel point les victimes d’amnésie traumatique suite à des incestes sont extrêmement nombreuses. Comment pour elles, libérer leur parole face au mur du déni familial ou aux blocages des uns et des autres est un énorme défi.

Émouvant de voir leur soulagement en apprenant des difficultés semblables et ce sentiment de solitude ou d’incompréhension des victimes d’inceste et d’amnésie traumatique.

Émouvant enfin lorsqu’à la fin des groupes les expressions des visages changent, deviennent plus détendus. Et quand à la dernière question posée: “avec quoi repartez vous de ce groupe?”, chacune a sa réponse.

Le courage pour l’une. Des pistes pour aller mieux pour l’autre. Des prises de conscience…etc Et une participante de conclure: “j’étais venue avec l’objectif d’oser. Je repars avec l’envie…”

Un merveilleux cadeau pour nous toutes.

Belle journée 
Mie Kohiyama et Natacha Bras pour le groupe  MoiAussiAmnesie

Ps: le prochain groupe de parole aura lieu à Toulouse le 6 avril. Les inscriptions sont closes. Nous reviendrons en mai à Paris où les demandes sont nombreuses.