Chers amis,

Le deuxième groupe de parole de victimes d’amnésie traumatique suite à des violences sexuelles s’est donc déroulé à Paris. Il s’agissait du premier dans la capitale.

Ce groupe a été différent de celui de Bordeaux où s’était instauré dès le départ une ambiance familiale et conviviale.

A Paris les participants ne se connaissaient pas. Il s’est cependant produit quelque chose de magique. D’abord grâce au lieu trouvé par notre chère Edmonde. Un écrin de verdure en plein Paris. Avec la chaleur du printemps et le chant des oiseaux. Nous étions dans la salle Saint François qui, nous a expliqués Edmonde, savait parler aux oiseaux. Le subtile chant des oiseaux se faisant entendre si on sait l’écouter…

Puis les participantes sont arrivées tranquillement. Nous avons commencé à partager vers 14h et nous sommes étirées en longueur jusqu’au de là de 18h.

Ces paroles de victimes d’amnésie traumatique nous suscitent tant de respect de par sa fragilité, ses longues années de souffrance de déni et de non dits. Ici espérons le nous leur avons offert un large espace d’expression dans un groupe restreint.

D’échanges avec leurs pairs, de reconnaissance, de soulagement et d’apaisement…

Samir, merveilleux prince des Mille et une nuit et moi avons animé le groupe. Enfin animer est un bien grand mot car chaque participant a pris en main sa propre histoire pour la raconter sans masque et souvent avec une certaine fierté méritée.

Nous vous avons écoutées avec une profonde joie intérieure. La conscience aussi que vous victimes aviez tant de choses passionnantes à dire…à nous apprendre.

Un immense merci à tous. La hâte de continuer les groupes de parole qui semblent faire du bien à tous à Paris et ailleurs en France….

Le sentiment de faire partie d’une nouvelle génération: #MeToo #Wetoo #Timesup.

Belle nuit à tous
Mie Kohiyama pour le groupe #MoiAussiAmnesie

Share This