Chers amis,

Pendant que des agresseurs tentent de nous intimider ou de nous décrédibiliser, le mouvement de rassemblement et de solidarité français et international des victimes d’amnésie traumatique progresse!
Nous avons la joie de vous annoncer que nos voisins suisses (Suisse romande) entrent dans le mouvement. Nous avons discuté cette semaine avec Alice, animatrice du blog « Troubles dissociatifs: TDNS et TDI ».
(page Facebook: Troubles dissociatifs: TDNS & TDI) car elle va animer à partir de la rentrée 2018 avec une amie des groupes de parole de victimes d’amnésie traumatique liée à des violences sexuelles.
Alice, qui est basée à Lausanne, et son amie se lancent dans cette démarche avec beaucoup de conscience et de sérieux. Elles ont énormément réfléchi et consulté des professionnels (thérapeutes, psychiatres).
Alice a également lu les ouvrages de Muriel Salmona et est elle même engagée dans une démarche thérapeutique profonde et volontaire.
Alice a souhaité me parler pour savoir si nous avions rencontré des difficultés particulières dans la mise en place et le déroulement des groupes de parole. Nous avons donc longuement échangé sur ce sujet lundi dernier. Elle réfléchit à une charte pour un cadre bienveillant de ses groupes.
La démarche d’Alice est motivée par le « désarroi » qu’elle a vécu en 2012 lorsqu’elle a reçu le diagnostic sur son « Trouble dissociatif de l’identité » lié à un traumatisme complexe et d’amnésie traumatique.
Alice a subi des violences sexuelles à l’âge de 11/12 ans qui continuent de resurgir par bribes aujourd‘hui. Elle a ensuite été violée à 14 ans et demi par son oncle par alliance, ce qui l‘a plongée dans une amnésie traumatique de 16 ans.
En 2012, « je n’avais personne à qui parler, j’aimerais offrir le groupe dont j’avais besoin à l’époque », écrit-elle sur son blog.
« J’ai voulu rencontrer des gens qui étaient stabilisés dans leurs symptômes, connaître leur parcours et bénéficier de leurs expériences. Je souhaitais aussi me faire des amis avec la même problématique (forcément ça aide!) » ajoute-t-elle.
A nos amis suisses et frontaliers, manifestez vous pour soutenir cette belle démarche et ensemble commençons à créer un véritable réseau français et international de victimes d’amnésie traumatique!
#Solidarité #Sororité.
Belle soirée à tous,
Mié Kohiyama pour le groupe #MoiAussiAmnesie.

Lien vers la page Facebook

https://www.facebook.com/UnitedStatesOfAlice/

Share This