Chers amis,

Je suis confuse et désolée de vous transmettre une nouvelle négative, une immense déception, un immense gâchis….

Et voilà : à 20H39, dans la torpeur de l’été, l’indifférence générale et le mépris de nos gouvernants, le projet de loi sur les violences sexuelles et sexistes a été adopté à l’Assemblée par 92 députés sur 100 votants sur les 577 élus de la République…comme ultime texte soumis à l’examen avant la pause estivale….Vous appelez ça une « grande cause du quinquennat » face à la levée de boucliers unanime des associations et des experts ? Nous pas….

En clair, cette loi décriée, vilipendée par l’extrême majorité des victimes, des associations et des professionnels a été votée en catimini à l’extrême fin de la session parlementaire……

Dans un mépris absolu pour les victimes et pour l’ensemble des valeureux militants qui se battent depuis des années sur ces questions. Je pense à vous Dre Muriel Salmona mais aussi à toi Isabelle Aubry de l’AIVI, Association Internationale des Victimes de l’Inceste et à d’autres….

Comme l’a très justement dit Clémentine Autain, députée de la France insoumise elle-même victime de viol, cette loi « n’est absolument pas, mais vraiment absolument pas à la hauteur des demandes » de la société sur ces problèmes majeurs….

La députée Sophie Auconie qui aux côtés de son homologue au Sénat François-Noël Buffet a défendu notre combat pour la reconnaissance de l’amnésie traumatique a fait un discours très senti et émouvant à l’assemblée ce jour.

En voici les principaux extraits : « un travail associatif important a été entrepris. Il s’agissait dans un esprit de justice et de réparation d’offrir aux victimes la possibilité de sortir de leur mutisme et de leur permettre de faire valoir leurs droits ».
L’amendement porté par François-Noel Buffet dont je salue l’infatigable engagement, cet amendement adopté à une large majorité par le Sénat a également été abandonné par la CMP ».
“Les associations n’ont obtenu aucun argument juridique valable en réponse de la part du gouvernement: un mépris total pour les victimes”. Nous tenons à exprimer notre gratitude à Sophie Auconie pour avoir exprimé notre voix car c’est exactement ce qu’il s’est passé. Malgré tous les efforts que nous avons fournis, nous n’avons jamais obtenu de réponse valable de la part du gouvernement pour justifier l’abandon de la disposition sur l’amnésie traumatique comme un obstacle insurmontable dans la loi.

Je vous retranscris l’intégralité des ses déclarations pour tenter de nous reconnecter à la confiance que nous pouvons avoir en des élus de la République qui se portent digne de la responsabilité et de la cause qu’ils portent….Sophie Auconie et François-Noel Buffet sont de ceux-là….
Au-delà de notre cause commune, il y a ce scandale, cette honte absolue….L’absence de fixation d’une présomption de non consentement….dont personne, aucun professionnel, aucune association ne se remet. En France, en 2018, des adultes peuvent continuer à violer des enfants de 6 ans et plus sans que ces actes soient automatiquement qualifiés de viols……
La parole à Sophie Auconie : « une chance nous était offerte : celle de créer un interdit clair. Cette mesure n’a pas été non plus retenue. Cette loi continuera de considérer qu’un enfant de 11 ans peut consentir à des pénétrations sexuelles. Nous marchons sur la tête »…
Et ce soir la Dre Muriel Salmona a tweeté le commentaire suivant et mis en ligne ce témoignage qui donne la nausée absolue. A faire lire à tous nos gouvernants et nos responsables politiques :
La #LVSS a été votée ce soir : ds ce le monde à l’envers 1 enfant pourra tjs être considéré comme consentant à 1 pénétration sexuelle par 1 adulte alors que c 1 acte cruel et inhumain, 1 torture à lire ++ le témoignage de Julie : “ma bouche avait 6 ans” https://stopauxviolences.blogspot.com/…/temoignage-de-julie… …

Je n’ai rien envie d’ajouter sur ce sujet, ce témoignage parlant de lui-même….

En revanche, je souhaitais vous dire ceci : un immense merci à tous pour votre mobilisation massive toute cette année. Jamais en France n’a-t-on autant parlé d’amnésie traumatique…Merci encore à vous Dre Salmona, Et très honorée d’avoir mené ce combat à vos côtés. Combat qui n’est d’ailleurs pas terminé…

Jamais en France, les victimes d’amnésie traumatique n’avaient obtenu deux votes au Sénat pour la reconnaissance du mécanisme neurologique tant souffrant qu’elles traversent. Deux votes majoritaires.
Nous avons également planté des graines dans l’esprit des responsables. Un jour les choses se débloqueront naturellement…Et nous pourrons être fiers d’avoir contribué à cette libération….

Ne perdons pas espoir. Un immense merci à tous. Et pour finir cette chanson de Françoise Hardy intitulée « Contre vents et marées » : « armes toi de patience, la souffrance n’est jamais inutile, elle élève en silence, tisse le fil invisible d’une autre naissance. Vois la mer qui se calme, le soleil dans les arbres. Sèches tes larmes, sois vivant restes vrai contre vents et marées ».

Belle nuit à tous,
Mié Kohiyama pour le groupe « MoiAussiAmnesie »